Pages






Curieux des empreintes et des chants laissés par les «transhumants », chanteur nomade moi-même, faiseur d’imaginaire, je file le temps et la "toile" au gré de multiples rencontres fraternelles. M’amusant de tout. Quoique souvent sérieux.

"Invente ! il n’est fête perdue au fond de ta mémoire. Invente les noirs béants de ce portail, l’ombre chaude à l’Equateur bue, et la foudre en tes mains reçue, ouverte comme un éventail"
(Extrait de « Langage » du poète Robert Ganzo 1898-1995)


mardi 7 août 2012

Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble en 1968

Retour en arrière:


Elèves au collège agricole de Bazas ; Sélectionnés parmi les meilleurs coureurs de cross (dans la catégorie junior) du département de la Gironde nous accompagnions (moi ici le visage cerclé de rouge) non sans émotion l’un des porteurs de la flamme olympique sur une distance d’un kilomètre cinq.
Le porteur de la flamme est ici mon ami Etienne Dallet.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire